Compte rendu du match RCA 23 Sud vs JUILLAC le 18 mars 2018

La victoire et rien d’autre

Les Sud Creusois ont honoré les partenaires du RCA dont c’était la journée en venant à bout de l’équipe de Juillac dans la cuvette de la Croix blanche. Malgré un temps incertain, le public était était venu nombreux et a assisté à un match peu enthousiasmant.

Une conquête défaillante, notamment en touche, n’a pas permis aux représentants du Sud de la Creuse de  pratiquer leur rugby habituel de mouvement. De plus, Juillac, notre suivant immédiat au classement en championnat, présentait une équipe faite de joueurs expérimentés avec un paquet d’avants physiques et durs au mal emmené par un 3°ligne centre très actif. De fait, les Sud Creusois eurent beaucoup de difficultés à mettre la main sur le ballon et  à organiser la continuité du jeu. D’entrée, le RCA balbutie son rugby et le jeu se déplace d’un camp à l’autre jusqu’au moment ou Max Morin se détache d’un maul pour percer  la défense des Corréziens et perd le ballon dans l’en but.

Les Creusois vont se reprendre quelques minutes plus tard. Au terme d’une percée d’Alex JARDY ; les locaux organisent un maul qui termine sa progression dans l’en but. Mathieu Boulery assure la transformation  avant d’échouer de peu sur une pénalité de 45 mètres. C’est Samuel Alouchy qui va débloquer la situation à la  40° minute au terme d’une attaque collective  en perçant plein champ pour applatir entre les poteaux, M. Boulery se charge en transformant l’essai de porter la marque à 14-0  et l’arbitre siffle la mi-temps.  A la reprise, les Corréziens dominent le jeu sans pour autant conclure ; leur buteur échouant sur une pénalité à 15 mètres face aux poteaux. Le jeu est haché par les fautes et le ballons change souvent de main. C’est à nouveau Sam Alouchy qui va débloquer la situation à la 65 ° minute au terme de la plus belle action du match. Avants et trois-quarts balaient le terrain sur 40 metres avant que Julien Vaisset renverse le jeu, Sam Alouchy se chargeant de conclure à nouveau et porter le score à 19-0. C’est Julien Vaisset qui donne au score sa forme définitive (22 – 0) en convertissant une pénalité des 22 mètres face.