Le RCA concède le nul à domicile face à Mansac .

Compte-rendu du match RCA 23 SUD vs SC Riverain de Mansac

Il aura manqué 3 minutes au RCA pour empocher les 4 points de la victoire. Après avoir exercé en fin de match une défense  acharnée sur leur ligne de but durant 15 minutes, les Sud creusois, pénalisés une énième fois par l’arbitre, vont se rendre coupable d’une erreur d’inattention fatale. Un joueur de Mansac va jouer la pénalité à la main et s’enfoncer dans la défense des verts. L’arbitre accorde l’essai malgré les protestations des joueurs du RCA.

Il fait un temps à ne pas mettre un joueur de rugby dehors avec un vent fort et une pluie battante. Les Sud Creusois ont choisi de jouer, avec le vent dans le dos, une première mi-temps qu’il vont dominer largement sans pour autant concrétiser toutes les occasions qu’ils vont se créer. Alternant jeu debout et jeu au large, utilisant intelligemment le jeu au pied avec l’aide du vent, ils occupent le camp des visiteurs. Un essai conclue sur  une combinaison après mêlée permet à Max Morin de marquer un essai au pied des poteaux transformé par Mathieu Boulery. 7-0 à la vingtième minute, M. Boulery ajoutera 2 pénalités en réponse à celle inscrite par l’ouvreur de Mansac. 13- 3 score à la pause. La première mi-temps a permis de voir que les visteurs peuvent compter sur  un solide bloc devant et sur des lignes arrières pas maladroites du tout. Les joueurs de Mansac ont joué avec bonheur les quelques ballons qu’ils ont eu durant cette première période.

A la reprise, les locaux reprennent les choses en main mais concède rapidement une pénalité qui ramène  le score à 13-6. M. Boulery, dès la remise en jeu, bénéficie d’une pénalité qui porte à nouveau l’écart à  13 points. On croit que la messe est dite mais c’est sans compter sur la pugnacité des visiteurs qui dominent largement les débats avec l’aide du vent. Deux pénalités leur permet de recoller au score. On sait ce qu’il advint de la suite avec l’essai de la 77° minute. Les locaux auront la gagne au bout du pied en bénéficiant d’une pénalité à 30 mètres en coin à la dernière minute du match mais le ballon passe légèrement à droite des poteaux.

Les verts et blancs concèdent un match nul qui récompense mal leur vaillance et leur engagement.