Seconde défaite pour le RCA 23 SUD

S’il est une vertu que les joueurs du Sud-creusois cultivent c’est bien la vaillance avec la capacité de faire front à l’adversité. Déjà pénalisé par un effectif restreint, les joueurs du RCA 23 Sud doivent faire face à un nombre conséquent d’indisponibilité pour blessure ou raison de travail. Le club creusois a échappé de peu à la sanction pour match en effectif incomplet; et pourtant la victoire était possible face à un adversaire qui alignait 22 joueurs face à nos 16 représentants. Sans une malchance noire, la victoire des visiteurs en terre Lotoise était possible : manque de réussite dans les tirs au but , occasions avortées sur la ligne de but, en avant dans l’en but pour un essai tout fait. A tout le moins le bonus défensif  aurait été une récompense minimum. A l’issue du match, l’entraineur lotois reconnaissait qu’il est parfois des victoires qui ont le goût de défaites.

Les verts et blancs creusois , malgré la faiblesse de leur effectif, ont entamé le match sans calcul, jouant à fond tous les coups sans réussite si ce n’est une pénalité qui leur permet d’ouvrir la score (0-3). Durant 30 minutes, ils vont camper dans le camp vayracois multipliant les occasions de scorer . Ce sont les lotois qui vont passer devant au score juste avant la mi-temps : sur une touche trouvée dans les 22 mètres sud creusois, ils vont structurer un maul dont la progression se termine au delà de la ligne. La transformation porte le score à 7-3. Fort logiquement, les lotois vont mettre la main sur le ballon après la pause, mais les joueurs du RCA défendent avec acharnement et vont contrer . Sur un ballon récupéré, Matthias Morin perce pour offrir un ballon d’essai à Raphael Jardy.

(7-8). Les lotois vont réagir rapidement et sur un nouveau maul, le demi de mêlée s’échappe au ras et marque.  La fatigue des visiteurs aidant, ils porteront l’estocade par un bel essai de débordement sur un renversement d’attaque.  (22-8). Les entraineurs du RCA étaient satisfaits du comportement de l’équipe dans un contexte aussi pénalisant et tout le groupe s’accordait aussi pour saluer les excellents débuts en Championnat de Simon Goyer, à la fois dirigeant et joueur. Prochain Rendez-Vous le 22 octobre au stade de la Croix Blanche, pour la venue du Limoges Etudiants Club qui pour son premier match a atomisé Saint Priest de Gimel 69-0 et s’impose comme l’un des deux favoris.