COMPTE RENDU MATCH RCA 23 SUD contre LANZAC

Le RCA 23 SUD s’installe à la seconde place .

 La victoire bonifiée face aux Lotois de Lanzac installe le club du Sud Creusois à la seconde place du classement au bénéfice du goal average . Néanmoins la victoire  surprise et surprenante, de Saint Priest face au leader Cherveix Cubas place les corréziens en position très favorable pour terminer le championnat à cette seconde place tant recherchée, qui permet de jouer la demi-finale à la maison et d’être ainsi  dans les meilleures dispositions pour accèder à l’échelon supérieur . Pour espérer, les verts et blancs du RCA vont devoir produire une copie irréprochable en gagnant l’ensemble des matchs restant à disputer, si possible en empochant le point de bonus .

RCA Lanzac 048Il fait un temps magnifique sur le stade de la Croix Blanche, lorsque l’arbitre siffle le coup d’envoi!Les joueurs du Lot sont rapidement débordés et encaissent un essai dès la 2° minute du match . Malgré un effectif réduit, ils vont jouer crânement leur chance dans la foulée de leur excellent arrière, impeccable tout l’après-midi . Une passe en aveugle de Max Morin envoie Pat Clément  derrière la ligne ; la transformation assurée par M. Rondier porte le score à 7-0 . Le jeu ne demande que faute et de ce côté là on va être gâté, à la 7° minute un 2 contre 1 d’école dans les 22 mètres lotois est gâché par un retour à l’intérieur . Dans la minute qui suit un essai est refusé , l’arbitre estiment qu’un joueur du Lot a empêché le contact du ballon avec le sol . Préjudice ausitôt réparé par N. Modenel qui pointe en but . (14-0) . Les efforts de Lanzac sont récompensés par une pénalité de leur arrière qui récidivera à 2 reprises durant la partie . (14-3) . Une prise de balle impeccable  en touche  permet à Max Morin, bien  servi par son capitaine Rondier , d’offrir un cadeau à Julien Vaisset, qui marque au pied des poteaux. Une percée de M. Deluchey envoie N. Modenel entre les perches ; dans la foulée un groupé pénétrant consécutif  à une prise de balle en touche  termine  sa course derrière la ligne . La transformation tentée par M. Rondier est repoussée par le poteau ! La mi-temps est sifflée sur le score de 33 à 3 . Il faut attendre la 50° minute pour qu’un essai de Alex Jardy alourdisse le score  à 38-3 immédiatement réduit à 38-6  . Une pénalité, jouée à la main, permet à Max. Morin de perforer  la défense adverse sur 25 mètres avant de renverser le dernier défenseur sur sa ligne . A son tour M. Morin va scorer après que Sam Alouchy ait marqué le plus bel essai du match . Le score de 59 à 9 clôt une rencontre jouée dans un excellent état d’esprit mais qui a vu une nouvelle fois les locaux commettre trop de fautes de main et se compliquer la tâche en voulant absolument se passer le ballon dans le trafic . Néanmoins on a vu de belles choses sur le terrain mais un rugby plus simple, plus patient et attentif aurait sans doute produit un score plus lourd que nos adversaires du jour ne méritaient pas .